Le moulin Bertaud

 

Moulin Bertaud 23.11

Le moulin  Bertaud doit son nom au fait qu’il est édifié sur la butte de Bertaud, à l’est de Bain-de-Bretagne. C’est un bel édifice bâti en pierre du pays : du grès avec trois lits de schiste au niveau de chaque étage intérieur.

Vous avez certainement remarqué que la tour était plus étroite à la base qu’au sommet. Le moulin de Bertaud est du type « petit pied » Les archives mentionnent que sa hauteur à l’origine était de six à sept mètres. Comme tous les moulins de cette période, il était équipé d’ailes entoilées qui supposaient un entretien régulier. Vous aurez remarqué aussi deux portes opposées qui permettent d’accéder à l’intérieur. Sage précaution pour éviter le passage des ailes au ras du sol, selon l’orientation du vent. En 1840, la tour fut surélevée de 3m pour une meilleure prise au vent, le rendant visible de Lalleu, Janzé, Poligné et Pancé. Les ailes traditionnelles sont remplacées par le système Berton. Ce sont des lames de bois articulées que l’on déploie de l’intérieur. Elles sont moins fragiles et ajustables à la force du vent.  La toiture conique rénovée, couverte en bardeaux de châtaignier refendu, est orientable  grâce à des galets d’acier car elle repose à sa base sur une piste en fer fixée sur le sommet du mur. Son orientation est rendue possible car la charpente se prolonge à l’extérieur  par une longue poutre, le guivre qui se manœuvre sans trop de difficulté (en référence au moulin de Pannecé)

Moulin Bertaud

Dans le pays de Bain, existaient sept moulins à vent, précieuse source de revenus pour la seigneurie de Bain-de- Bretagne en prélevant un des impôts de la banalité.  L’abolition de l’usage obligatoire des moulins seigneuriaux allait constituer une des grandes revendications des cahiers de doléances et les prémices de la Révolution Française. Construit au XVIIIème siècle. Il est effectivement recensé sur la carte de Cassini établie entre 1744 et 1783. Son activité cesse un siècle plus tard.

Son dernier meunier fut Jean-Baptiste Rialland.  C’est Jean-Pierre Leroux, exploitant agricole qui le rachète à l’état de ruine en 2000 et entreprend sa complète restauration dès 2001 avec pour objectif de le rendre à sa fonction première. Son travail remarquable a duré six années et a été couronné de succès. Bel exemple de valorisation du petit patrimoine.

©MB photos E.Labbé

Fégréac

L'étang d'Aumée

 

Entre St Nicolas de Redon et Fégréac, l'Etang Aumée est un plan d'eau de 110ha, situé entre marais et espace boisé. C’est une retenue d'eau créée lors de la construction du canal de Nantes à Brest, afin de compléter les apports d’eau  du lac de Vioreau et de la Provostière. Il alimente le bief situé entre la "Digue" à Saint Nicolas de Redon et le "Bellion" à Fégréac.

 

chaumière cx de Lourmel

Notre circuit nous a amené à l'écluse du Bellion. C’est là que se rejoignent le Canal de Nantes à Brest et la Vilaine.

la Vilaine

Le site de la carrière nous a permis de pique-niquer à l’abri  des averses orageuses lors de notre arrivée au Bellion. Merci à l’association d’avoir mis ce lieu à notre disposition. Des bâtiments en ruine datant de l’exploitation de la carrière subsistent tel un concasseur.

Abri1

Friche industrielle, cette ancienne carrière de pierres du XIX° siècle a été reconvertie en un lieu de spectacle en été qui évolue constamment.

Lorsque la météo s’est montrée plus clémente nous sommes montés au belvédère en bois de châtaignier haut de12 mètres Il est l’œuvre de l’artiste russe Polissky, offrant un panorama à 360° sur les marais.

groupe belv

bâchés

De son sommet on peut y distinguer 7 clochers

belvédère

Puis nous avons repris notre périple passant devant la petite chapelle St Jacques en retournant sur Fégréac. Un peu au-delà on découvre la chapelle St Joseph Bâtie au XIIIe siècle, la chapelle fut agrandie au XVIe siècle, réparée en 1864 et restaurée en 1937 (sources: évêché)

chapelle St Joseph

Un calvaire marque la frontière de la poche de st Nazaire. Alors que toute la région fut libérée dès le 4 août 1944, comme Châteaubriant, une vaste zone reste sous contrôle allemand, notamment la base sous-marine de St Nazaire. Les alliés ont privilégié une avance rapide pour libérer l’ensemble du territoire. Les F.F.I se chargeant de bloquer les forces d’occupation avec le soutien des forces américaines. Ce fut une période douloureuse pour les empochés (130 000 civils) privés de nourriture et de liberté ; ils furent autorisés à évacuer à partir d’octobre 44. Elle prit fin par la reddition de Bouvron le 11mai 1945

carte de la poche de Saint Nazaire

 

RanDonneau Teillé- Mouzeil

1er Juillet: nous avons suivi le Donneau depuis le bourg de Teillé pour aboutir au Parc Monumental des Sculptures de Teillé-Mouzeil dont la conception est due à Jean-Claude Lambert. Nous avons fait étape dans ce parc totalement libre d'accès qui s'étend sur plus de 12 ha. Il présente  des oeuvres de bois sculptées par l'auteur mais aussi de grands monolithes de granit. Lieu extraordinaire pour se ressourcer et reprendre des forces avant de rentrer par la voie verte.

Nous avons laissé courir notre imagination au gré des rencontres...

Violoncelle

Charmé par un air de violoncelle...

groupe1

 Notre aventurier s'est laissé séduire par une Vénus callypige aux courbes avantageuses.

la porte

Avant de rentrer à la maison où il a trouvé porte close...

couple

Mais le pardon des infidélités est venu avec la vieillesse et le couple  s'est reconstitué attaché indissociablement l'un à l'autre...

Et puis nous avons repris notre marche comme ces monolithes qui nous escortaient vers la sortie.

alignement

Un sortilège nous attendait à la barrière, ce fut Gilbert qui a résolu l'énigme et nous a libéré. Merci à lui

Dernières infos

 Bonjour à tous et toutes,

... ANNEE 2020-2021 suite et fin

 


 DERNIER ACTE
 
Depuis le 10 juin nous avons reformé nos bataillons en groupes de 25. Le chêne aux clous de la forêt de Bonnoeuvre nous a délivré de nos chaines et nous avons repris sereinement nos sorties bi-hebdomadaires, sans limitation de nombre depuis le 30 juin et jusqu'au 8 Juillet.

Nous avons participé au Forum des Associations le 4 septembre à la Halle de Béré. Adhésions 19 €, tarif inchangé depuis 2015. Reprise des activités le 7 septembre. Départs pour l'Italie les 13 et 20 septembre pour 67 d'entre nous qui ont espéré ce moment depuis longtemps

 VB

 Nous vous quittons sur ces bons moments partagés.Très bonnes vacances

Bien amicalement. A très bientôt

Le président : Marc Bernier 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci de bien vouloir vous identifier pour accéder à l'administration du site.

Merci !