L'étang d'Aumée

 

Entre St Nicolas de Redon et Fégréac, l'Etang Aumée est un plan d'eau de 110ha, situé entre marais et espace boisé. C’est une retenue d'eau créée lors de la construction du canal de Nantes à Brest, afin de compléter les apports d’eau  du lac de Vioreau et de la Provostière. Il alimente le bief situé entre la "Digue" à Saint Nicolas de Redon et le "Bellion" à Fégréac.

 

chaumière cx de Lourmel

Notre circuit nous a amené à l'écluse du Bellion. C’est là que se rejoignent le Canal de Nantes à Brest et la Vilaine.

la Vilaine

Le site de la carrière nous a permis de pique-niquer à l’abri  des averses orageuses lors de notre arrivée au Bellion. Merci à l’association d’avoir mis ce lieu à notre disposition. Des bâtiments en ruine datant de l’exploitation de la carrière subsistent tel un concasseur.

Abri1

Friche industrielle, cette ancienne carrière de pierres du XIX° siècle a été reconvertie en un lieu de spectacle en été qui évolue constamment.

Lorsque la météo s’est montrée plus clémente nous sommes montés au belvédère en bois de châtaignier haut de12 mètres Il est l’œuvre de l’artiste russe Polissky, offrant un panorama à 360° sur les marais.

groupe belv

bâchés

De son sommet on peut y distinguer 7 clochers

belvédère

Puis nous avons repris notre périple passant devant la petite chapelle St Jacques en retournant sur Fégréac. Un peu au-delà on découvre la chapelle St Joseph Bâtie au XIIIe siècle, la chapelle fut agrandie au XVIe siècle, réparée en 1864 et restaurée en 1937 (sources: évêché)

chapelle St Joseph

Un calvaire marque la frontière de la poche de st Nazaire. Alors que toute la région fut libérée dès le 4 août 1944, comme Châteaubriant, une vaste zone reste sous contrôle allemand, notamment la base sous-marine de St Nazaire. Les alliés ont privilégié une avance rapide pour libérer l’ensemble du territoire. Les F.F.I se chargeant de bloquer les forces d’occupation avec le soutien des forces américaines. Ce fut une période douloureuse pour les empochés (130 000 civils) privés de nourriture et de liberté ; ils furent autorisés à évacuer à partir d’octobre 44. Elle prit fin par la reddition de Bouvron le 11mai 1945

carte de la poche de Saint Nazaire